Phishing

Le mot « phishing » est compose des mots anglais « password » qui signifie « mot de passe » , « harvesting » qui signifie « récolte » et «fishing » qui signifie « péche ».

Le phishing ou en français hameçonnage est une technique de piratage par fraude d’émail et de sites web. Les mails se présentent sous la forme de fausses notifications provenant de banques, de fournisseurs, de systèmes de paiement électronique et d’autres organisations. Les mails renvoyant en général vers des sites web, étant habituellement une copie exacte de sites web officiels…. Le message invitera le destinataire pour des motifs urgents à entrer ou à mettre à jour ses informations personnelles.Il peut s’agir, par exemple, d’accéder à des mots de passe de différents sites , d’accéder a des données de comptes courriel, ou aux données d’accès à la banque électronique. Les raisons  sont généralement liées à (faussement) la perte de données, aux pannes de système et à des choses similaires.

Quelques techniques de contre mesures.

En premier lieu. Si vous recevez un émail vous demandant des renseignements confidentiels, dites vous bien qu’aucun organisme ne vous demandera ce genre d’informations par mail. Vérifiez donc toujours quel est le véritable expéditeur (comment trouver l’expéditeur) , ne donnez simplement pas ce genre d’informations et contactez votre organisme pour les mettre au courant en leur fournissant une copie du mail (et de son expéditeur) et ou de l’adresse du site .

Deuxièmement. Si jamais vous aviez cliqué sur un lien provenant d’un mail de ce type. Vérifiez l’URL dans la barre d’adresse, vous remarquerez que celle ci n’est pas tout a fait pareil que l’original . ça veut tout dire c’est un site frauduleux.

Troisièmement. Les mails et les sites frauduleux sont souvent remplis (mais pas toujours) de fautes d’orthographe et diverses petites erreurs. Ça devrait aussi vous mettre la puce a l’oreille.

Quatrièmement. Faites des recherches sur votre moteur de recherche préféré concernant l’expéditeur du mail ou / et l’adresse (l’URL) du site concerné . Pour l’URL vous pourriez aussi trouvez des informations intéressantes en faisant un WHOIS. Faites un essai avec un site que vous connaissez et regardez bien les informations disponibles

Cinquièmement. Si vous avez un doute , changez immédiatement le mot de passe en allant sur le site officiel (n’oubliez pas de vérifier l’URL a chaque fois et d’utiliser les autres techniques pour être sur)

Un dernier point de sécurisation. Si disponible, activez TOUJOURS la double vérification qui existe par exemple sur Facebook et Gmail , mais aussi sur d’autres supports. Cela vous permettra de ne pas perdre l’accès a vos données sur les support proposant cette option au cas ou on aurait quand même réussi a vous soutirer un mot de passe , car la double vérification se fait par mot de passe ET par un SMS contenant un code de vérification qui change a chaque connexion que vous devrez entrer en supplément de votre mot de passe

Please like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *